Changer dans sa tête,bouger dans sa vie.

Bienvenue sur mon blog

 

Ma première nuit sans mon doudou…

Mercredi 3 juin:

Il est dix heure, je me réveille.
Alors que j’émerge,je réalise que j’ai passé ma nuit sans toi.
Les volets laissent passer la lumière, et là, je te vois ou je t’avais laissé sur une chaise en face de moi.
Je te regard, émue.
Tu es toujours là.
Quand je me suis couchée, hier soir,il me manquait toi.
Tu étais si confortable.
Tu étais comme un deuxième oreillé.
Et puis ton odeur.
Te souviens-tu quand maman te passait à la machine à laver?
Nous n’étions pas content.
Je n’avais qu’une hate c’est que tu retrouves ton odeur.
Ton odeur d’avant.
Là, je n’avais plus ton odeur ni ta présence sous ma tête.
Alors j’ai enroulé mon oreillé pour essayer de « caller » ma tête.
Il faudra bien que je m’y fasse, mais bon, ce n’est pas comme avant.
Plusieurs fois dans la nuit,je me suis retournée pour te chercher.
A les habitudes!!
Tu te souviens quand parfois il m’arrivait de me relever dans la nuit parce que je ne te trouvais plus à mes côté?
Souvent c’était parce que tu étais tombé du lit.
Encore une fois tu vas me manquer.
Je pense qu’il va me falloir un peu de temps pour m’habituer.
C’est une nouvelle vie pour tous les deux.
Mais nous y arriverons.
Crois moi.

Dans : Pensées
Par redouteme
Le 3 juin, 2009
A 11:43
Commentaires :1
 
 

Lettre à mon doudou (mon ours en peluche)

Mardi 2 juin:

Ce soir, je ne dormirais pas avec toi mon doudou.
Pourquoi est-ce que je me sépare de toi alors qu’entre nous tout « roule »?
Peut -être parce que maintenant je ne suis plus une petite fille et qu’il faut que j’apprenne a me passer de toi.
Je suis allongée dans mon lit et tu n’es plus là.
Je t’es mis pour cette nuit sur mon sac à main qui est posé sur une chaise.
Comme ça, tu n’es plus à côté de moi, mais en face de moi.
Je trouve que c’est déjà un bon début.
Tu ne trouves pas?
Il ne faudra pas que la séparation soit trop brutale.
Je te regarde et je pense à toutes ses années avec toi.
Ca faisait 25 ans que tu partagais mes nuits.
Tu vas me manquer mais c’est décidé il faut qu’on se sépare.
Tu sais ce n’est pas facile pour moi, toi et moi, nous avions nos petites habitudes.
J’aimais te serrer dans mes bras et j’aimais aussi reposer ma tête sur ton ventre.
De nombreuses fois, on a essayé de nous séparer toi et moi.
Souviens toi, ma grand-mère m’a offert une autre peluche et ma mère également.
Mais rien n’ y a fait, aucun autre ne peut te remplacer.
Tu es et tu resteras mon unique doudou.
Mon doudou, qui a été raccomodé de nombreuses fois.
Aujourd’hui, tu as des « cicatrices » sur tout le corps, ton poil est tout aplatit.
Depuis ta dernière opération tu as même une jambe plus grande que l’autre.
Mon pauvre!!
Je pense qu’après 25 ans de bons et loyaux services tu as bien mérité ta retraite.
Fais moi confiance,je vais te trouver un endroit tranquille.
Et pas trop loin de moi.
Comme ça si j’ai besoin de te voir, tu seras tout prêt.
Et puis qui sait peut-être qu’un jour je te présenterai à mes enfants…
A mon plus fidèle compagnon.

Dans : Pensées
Par redouteme
Le
A 1:03
Commentaires : 2
 
1234
 
 

Développement du potentiel ... |
°0OfANTastIQUEO0° |
LE CHAPEAUTEUR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PREPARER TON EXAMEN
| djamil83
| LE MONDE DE LA FANTAYSIE